L'installation

Mieux vaut un matériel moyen avec une installation soignée que d'avoir du matériel haut de gamme installé n'importe comment.

Règle d'or : Patience et minutie

 

La source et l'égaliseur

Je ne vais parler ici en fait que de l'installation d'un autoradio; les autres postes TV et DVD étant trop "exotiques".

Précautions d'installation pour :

Poste à cassettes :

Il n'y a pas de contrainte particulière pour ce type de matériel. Il peut être monté à l'horizontale, à la verticale ou incliné. Prendre un peu plus de précautions pour les postes à cassettes à insertion motorisé qui demandent à être le plus plat possible (info d'un de mes contacts. Merci Aurélien). Choisissez de préférence l'emplacement d'origine quand il existe sinon évitez les endroits exposés (par exemple : poste à la verticale sous le cendrier d'une voiture fumeur ! Le poste de mon amie en est mort => overdose de cendres de clopes !!!). Si l'emplacement n'existe pas, il n'y a pas de règle à respecter. Il faut juste trouver une place où le poste sera accessible en roulant.

Poste à CD frontal :

Il y a une contrainte particulière pour ce type de matériel. Il doit être monté à l'horizontale ou très légèrement incliné (15 -20°maxi). C'est d'autant plus vrai que la voiture est "tape cul". Même si le fournisseur de l'appareil vous assure que son poste peut être installé à la verticale, méfiance !

Les autres précautions sont identiques que pour le poste à cassettes.

Egaliseur :

Pas de particularité. Le problème souvent est de trouver un deuxième emplacement.

Avant de passer aux branchements, il faut fixer la partie métallique qui va recevoir le poste dans la console ou le tableau de bord. C'est un cadre métallique qui se fixe en tordant des petites pattes vers l'extérieur..

 

Branchements :

Une fois ces points réglés, on peut envisager le branchement mais avant

ON DEBRANCHE LA BATTERIE..

Deux possibilités :

  1. La voiture est pré-équipée radio. Là c'est (normalement) le bonheur. Une jolie broche appelée ISO attend sagement dans l'emplacement du poste que l'on vienne y brancher le faisceau de l'autoradio lui aussi équipé de cette prise (en fait l'inverse de cette prise).

  2. La voiture, ancienne généralement, n'a pas de prise ISO mais juste des fils qui sortent. J'arrête tout de suite les barbares qui auraient déjà une pince coupante dans la main pour sectionner le faisceau du poste ! Il existe dans tous les centres auto et même en grande surface, un adaptateur ISO qui pourra se brancher sur les fils. Du coup, on se retrouve avec une broche ISO comme si elle était d'origine. Pour ce faire, il faut repérer les fils (le "plus", le "moins", les "HP", etc...). Ensuite, on dénude les fils sur 1 à 2 cm. On rejoint les deux fils qui doivent être appairés en faisant une épissure (en entortillant les parties dénudées des deux fils). Ensuite il faut souder cette épissure pour un contact parfait. Il faut maintenant isoler ce contact soit avec du Chaterton (ruban adhésif spécial électricité) ou mieux avec de la gaine thermo-rétractable. Dans ce cas, il faut passer la gaine sur un des deux fils AVANT de faire l'épissure. La gaine thermo-rétractable a la faculté de se rétrécir sous l'effet de la chaleur d'un briquet par exemple. On en trouve dans les magasins de bricolage. Un autre conseil : dans la mesure du possible, prenez de la gaine ou du Chaterton de couleur différente selon l'usage. Généralement du Rouge pour le positif, du Noir pour la masse et d'autres couleurs pour les autres fils. Ce sera d'autant plus facile si on doit intervenir après coup sur les branchements.

Maintenant que le problème de la prise ISO est réglé, il suffit de raccorder le câble d'antenne et si besoin les câbles RCA ainsi que le câble signal pour le chargeur de CD.

On peut maintenant repousser le poste dans son logement sans forcer. Si ça force, c'est que le faisceau de fils gêne derrière le poste. Ressortez le poste et essayez de ranger un peu le paquet de câbles. De plus en plus de postes étant à facade extractible, il faut une ou deux petites pattes en métal (fourni avec le poste) pour l'extraire. Ne pas égarer ces petites pattes où la prochaine fois que vous allez devoir ressortir le poste, vous allez galérer, voir abimer le poste ou son support.

Voilà votre poste est maintenant installé. Il vous restera à le régler à la fin de l'installation générale.

 

 

Les haut parleurs

 

Multivoies Voies séparées

 

Les haut parleurs se distinguent en deux catégories : les multi-voies (tweeter, médium et boomer sur le même support) généralement deux voies ou trois voies, et les voies séparées (toutes les voies sont éclatées).

 

Les deux voies ou trois voies

Ces haut parleurs ont la particularité de pouvoir se monter dans les emplacements d'origine dès l'instant où on respecte le format. Je préfère préciser pour ceux qui m'en voudrait de ne pas avoir réussi à monter un joli trois voies de 20cm de diamètre dans un emplacement prévu pour du 13cm ! Y'a pas, même à la masse et au pied de biche, ça rentre pas !

Si on implante ces haut parleurs dans les emplacements d'origine, peu de précautions. Simplement bien utiliser de solides vis pour fixer fermement les haut parleurs à leur support. On peut également mettre un petit joint entre le haut parleur et le support.

Sinon, pour installer ce type de matériel quand il n'y a pas d'emplacements d'origine, il faut jouer de le scie sauteuse et du cutter. ATTENTION, quand on découpe. Vérifier avant que le haut parleur pourra entrer aussi bien en largeur qu'en profondeur. Vérifier que le haut parleur une fois monté ne gènera pas un autre accessoire (poignée de lève-vitre par exemple). Ne pas percer les portes vitre baissée même si il fait chaud. C'est tout bête mais quand la vitre descend au fond de la porte en version puzzle 10000 pièces, c'est moins drôle (histoire vraie !).

L'inconvénient majeur de ce type de matériel est qu'il est relativement limité et peu évolutif. On peut au besoin l'épauler avec un caisson de basses ou un gros subwoofer.

 

Les kits éclatés

Ces kits ont la particularité d'être plus facile à loger à format égal, en dehors des boomers et autres subwoofers. Ils sont également plus évolutifs et on peut panacher les matériels à l'infini (Tweeter d'une marque, médium d'une autre, etc...)

Je préconise de monter les médiums dans les emplacements d'origine avec les mêmes précautions que pour les multi-voies. Les tweeters seront installés idéalement en bas des montants de parebrise mais pas trop loin des médium. Un compromis est à trouver. Qu'est-ce que j'entends ? Qui à dit : Compromis Chose Due ? C'est malin !

Pour les tweeters à l'arrière, le plafond me semble une bonne solution. Dans tous les cas, les tweeters devront être orientés vers le centre de la voiture.

Pour les boomers et subwoofers, ça se gâte. Du fait de leur taille, entre 25 et 46cm pour un rendu convenable, ils sont pratiquement toujours sur la plage arrière ou dans le coffre. Si ils sont sur la plage arrière, celle d'origine prendra le chemin du grenier ou de la poubelle. On ne peut pas fixer de telles masses sur les plages arrière en carton bouilli fournie d'origine. On peut fabriquer soit même sa plage si on est bricoleur ou si celle-ci est de forme simple. Le bois à retenir est le MEDIUM (non, non, ce n'est pas du haut parleur que l'on parle mais vraiment de bois). L'épaisseur sera à évaluer selon le poids à faire supporter. On recouvrira ensuite cette plage de tissu acoustique pour permettre au son de passer et pour cacher le matériel des regards malveillants. Pour les formes complexes (ou les paresseux), on trouve dans les centres auto des plages toutes faites, prêtes à recevoir les haut parleurs. Cette tablette est en fait un simple cadre d'épaisseur conséquante, recouvert d'un trellis en plastique et recouvert de tissu. Une autre planche en MEDIUM vient prendre place dans le cadrage. C'est sur cette planche que l'on fixera les haut parleurs. Pour le montage des hauts parleurs, c'est généralement par dessous. Pour les boomers et subwoofers, je préconise carrément le boulon (ensemble Vis - Ecrou pour ceux qui ne suivent pas!). La vis passera à travers la planche et le haut parleur et sera serrée avec l'écrou. L'écrou sera de préférence de type Nylstop. C'est un écrou avec une petite partie en nylon qui force légèrement lors du serrage et qui empèche l'écrou de se desserrer seul.

Les boomers et subwoofers fonctionnant sur plage arrière sont de type FREE AIR. Ils sont spécialement adaptés à un usage sans charge. L'inconvénient est qu'ils ont généralement un rendement inférieur à ceux qui fonctionnent en charge (J'ai dit "généralement" les grincheux !).

On trouve ensuite les caissons de basses tout fait. Le bonheur total pour les fainéants. On pose dans le coffre, on branche la sortie HP du poste ou de l'ampli et en avant la musique ! L'inconvénient est le choix restreint proposé qui va du matériel Grande Surface au Top du top (attention lors du choix).

L'idéal, c'est le caisson sur mesure dès l'instant où on a toutes les caractéristiques nécessaires du boomer ou subwoofer. Arrivé à ce stade, c'est souvent ADIEU le coffre et GALERE pour faire les courses. Mais qu'est-ce que c'est bon du gros, gros grave ! Cependant, l'installation ou plutôt la fabrication du caisson est à prendre très au sérieux. Pas de bricolage. Tout doit être PARFAITEMENT étanche.

On y va !

  1. Faire un plan sur papier. Attention les côtes qui vont servir au calcul du caisson sont les cotes intérieures. Pour un caisson rectangulaire, la formule de calcul du volume est Hauteur x Largeur x Longueur. Pour un caisson avec une inclinaison derrière la banquette arrière, la formule est (Hauteur x Largeur x Longueur) pour la partie rectangulaire + (Hauteur x Largeur x Longueur)/2 pour la partie derrière les sièges.
  2. Aller faire couper les planches en bois MEDIUM de 19mm ou 22mm.
  3. Assembler les planches en les vissant et en collant les bords (1 vis tous les 10 cm). Je vous conseille d'investir dans une visseuse-dévisseuse, sinon bonjour les ampoules.
  4. Sur la face supérieure où seront les boomers ou subwoofers, découper leur emplacement. Si vous avez choisi un caisson Bass Reflex, découper l'emplacement des évents.
  5. Découper également l'emplacement des borniers qui vous serviront à brancher vos boomers ou subwoofers sans passer de fils à travers les parois du caisson.
  6. Si vous voulez peindre ou recouvrir le caisson de tissu, c'est maintenant.
  7. Souder les câbles qui vont être reliés aux haut parleurs sur les borniers. Respectez les polarités.
  8. Installer les borniers en les vissant et toujours en les collant.
  9. Brancher les câbles sur les boomers ou subwoofers. Soit à l'aide de cosses soudées, soit en les passant dans les borniers de certains boomers et subwoofers.
  10. Installer les boomers ou subwoofers, toujours très solidement. Visser directement dans le bois ou mieux avec des boulons si le trou de l'évent est suffisamment grand pour passer le bras.
  11. Installer le caisson dans le coffre et le connecter sur les sorties de l'ampli. A ce niveau, il y a forcement un ou plusieurs amplis. On ne fait pas bouger une membrane de 25cm ou plus avec une sortie de poste, même de 50watts.

 

 

Le chargeur de CD

 

L'installation du chargeur de CD ne pose pas trop de problèmes, sinon ... où le mettre ? Si on a opté pour un caisson qui condamne le coffre, il reste soit la boîte à gants, soit sous un siège. S'efforcer de l'installer à plat.

 

 

Les amplis

 

Les amplis. Ah ! Vaste sujet pour beaucoup. Mais pour l'instant, on ne parle que de l'installation. Impératif principal : un ampli, ça chauffe. Il faut l'installer (ou les installer) dans un endroit aéré. Il(s) ne doi(ven)t JAMAIS être installés à l'envers pour que la dispersion thermique se fasse. Le mieux est de le(s) monter verticalement (dans le sens des ailettes de refroidissement) sinon à plat. Il(s) doi(ven)t être solidement fixé(s), c'est un projectile dangereux en cas d'accident, sur un support neutre non à la masse (bois, moquette, etc...). Jamais à même la tôle pour éviter la création d'une seconde masse néfaste. Un ampli peut peser plusieurs kilos. Sinon, rien à dire de spécial.

Ensuite il faudra régler le gain. Ce petit potentiomètre sert à aligner la valeur de la sortie RCA de la source avec l'entrée du signal dans l'ampli, généralement du 2 volts mais aussi du 4 volts pour les hauts de gamme. En aucun cas, il ne sert à booster l'ampli en lui faisant croire qu'il reçoit du 2 volts alors que la source envoie du 4 volts. En cas d'amplis multiples, il faut savoir que les amplis se règlent un par un. Neutraliser d'abord les amplis qui ne sont pas concernés par le réglage et éventuellement les hauts parleurs branchés directement sur le poste (en les débranchant). Vérifier que les réglages d'aigus, de graves, de loudness, etc... soient à zéro. En cas d'égaliseur, le régler avec une courbe plate (ça me fera toujours sourire ça : une courbe plate !?). Après, mettre le gain de l'ampli concerné au minimum. Ensuite, pousser le volume du poste presque à fond (genre 32 sur 35 par exemple). Remonter le gain doucement jusqu'à ce que le son commence à saturer (son qui se déforme). Redescendre un tout petit peu. Voilà, c'est réglé. Faire de même pour les autres amplis.

Si vous connaissez la valeur de sortie des RCA du poste et que le potentiomètre de l'ampli est gradué, faire correspondre les valeurs. Mais on peut toujours affiner le réglage comme expliqué au dessus.

 

 

La capacité

 

Pour la capacité, il n'y a pas 36 solutions. Cest le plus près possible de l'ampli. Point final !

 

 

Le téléphone

 

Accessoire de plus en plus présent dans notre vie, le téléphone portable. Pourquoi en parler dans un site consacré au son en voiture ? Simplement, parce qu'avec une puissance élevée, vous n'entendrez jamais votre portable sonner. C'est pourquoi je vous préconise le kit main libres digne de ce nom. La première raison est la sécurité. En effet, un kit bien conçu permet au téléphone de sonner, de couper le son de votre installation (vous commencez à voir l'utilité) de décrocher seul, de raccrocher seul et enfin de restaurer le son comme il était avant l'appel. La deuxième raison est que vous risquez une amende de l'ordre de 140 euros si vous téléphonez sans ce dispositif. Pour connecter le kit au téléphone, rien de plus simple. Un fil sort du kit et vient se brancher sur le fil MUTING de l'autoradio. Je ne parlerai pas de connecter le kit sur les sorties HP pour éviter que toutes les voitures à 100 mètres à la ronde ne profitent de vos coups de fil privés.

 

 

Conclusion du chapitre

 

L'installation des haut parleurs est à faire avec la plus grande minutie. Le reste est moins important.