Comment je pense réaliser un caisson en résine et fibres de verre

 

Annulé cause changement de projet

... mais je laisse ce que j'ai fait en ligne quand même. Comme "exemple" à suivre ou pas !

IMPORTANT : Je me lance dans cette réalisation sans jamais l'avoir fait et sans aucune aide, juste avec mes "talents " de bricoleur et un gros courage. Je vous donne les infos au fur et à mesure de l'avancement des travaux et il se peut que je rate. Alors, par précaution, attendez que j'ai fini pour voir le résultat.

Un grand merci à François F. mon voisin pour le prêt de son garage que j'ai bien sali avec les poussières de résine et de bois

Caisson commencé le 03 mars 2004

Mais pourquoi donc se prendre la tête à faire un caisson en fibres de verre et résine alors que les caissons en bois fonctionnent si bien ?

Pour moi, au moins trois raisons.

Alors, convaincus ? Si oui, on continue. Les autres peuvent continuer avec le bois (médium) qui reste un excellent matériau pour les caissons.

Matériels, outils et matériaux :

  1. De la fibres de verre. Beaucoup de fibres de verre ! Au moins 20m².

  2. De la résine Epoxy avec son durcisseur. Au moins 15 litres.

  3. Du mastic armé à la fibre appelé vulgairement "choucroute" pour boucher les gros trous.

  4. Du bois quand même pour faire notamment les supports des subs.

  5. Des pinceaux bon marché jetables. En effet, il servent 2-3 jours si on les trempe dans de l'acétone. Après, ils sèchent même dans l'acétone. Si quelqu'un connaît un produit plus efficace que l'acétone pour sauver les pinceaux qu'il me le dise.

  6. Des gamelles jetables pour mélanger la résine.

  7. Des gants jetables en latex fins.

  8. Des fringues pourries ... parce que si on se colle de la résine dessus, c'est mort !

  9. Des masques pour faire de la peinture parce que la résine est toxique et pue très fort. Donc, dans la mesure du possible, on va travailler dehors.

NOTA : ca va sentir la résine pendant un moment dans la voiture et c'est une odeur qui donne mal au crâne. Alors, si comme moi vous avez des enfants, essayez de prévoir de ne pas les emmener avant que l'odeur ne disparaisse.

Allez, c'est parti !

La première chose à faire est de dégarnir l'intérieur du coffre. On vire donc tout ce qui peut l'être (moquette, rangements, etc ... ) et on protège les parties à recouvrir avec un film plastique. Attention, ce film sera perdu puisqu'il va coller et plus ou moins fondre lors de l'application de la résine. On peut aussi utiliser du ruban adhésif de peintre mais là, ça va être très long. Avantage : on peut ensuite enduire légèrement de cire pour que la forme finale ne colle pas au support.

Ensuite, on place la première couche de fibres de verre du mieux qu'on peut en utilisant au maximum les places "mortes". Attention quand même de ne pas passer derrière les tôles dans les trous parce que sinon, on ne pourra pas retirer le moule.On commence à appliquer un peu de résine par petits bouts. Ici, j'ai commencé par faire le trou dans l'aile et le dessus du passage de roue.

1ere erreur : prendre de la fibre plus fine pour avoir la première forme.

On continue à enduire petit à petit. La phase de séchage est plus ou moins longue suivant la température ambiante. Comme il fait froid en mars, il faut environ une heure entre chaque application pour continuer sur une nouvelle surface. Pour aller dans des recoins un peu pénibles, je me suis fait des petits tuteurs qui tiennent la toile en place.

Une fois la forme séche, on la sort de la voiture et ça donne cette forme biscornue. A partir de maintenant, on ne touche plus à la partie qui vient en contact avec la carrosserie de la voiture sinon, le moule ne rentrera plus. On va continuer à travailler à l'intérieur de la forme.

Maintenant, il faut épaissir et rendre étanche ce fond de caisson. On pose les couches de fibres DANS la forme obtenue et on barbouille de résine . On attend que ca sèche et on recommence. Pour ma part avec mes 2 subs de 38cm, un de chaque côté, puisqu'il y aura deux caissons de 60 litres de chaque côté du coffre, je suis parti sur 3 épaisseurs de fibres pour que ce soit costaud. Sur cette nouvelle photo, on voit que la forme a été épaissie.

Ensuite, il faut "ébavurer" si on peut dire. En fait, il faut ajuster la forme pour quelle entre là où on a choisi qu'elle aille. Disqueuse obligatoire ! Masque et lunettes de protection impératif.

Temps total passé jusqu'à cette étape : 4 jours

La suite